NOTRE PLANETE MENACÉE PAR LES PLASTIQUES A USAGE UNIQUE :

combat

La pollution plastique a des effets dévastateurs sur l’environnement, qu’il s’agisse du réchauffement climatique, accéléré notamment par la combustion des plastiques ; de la faune marine, victime des déchets plastiques versés dans les océans ou encore de la santé de chacun menacée par les nanoparticules de plastique dont l’impact n’est pas encore pleinement évalué.

  • 1 480 000 bouteilles de plastique sont consommées chaque jour.
  • Il faut attendre 450 ans pour qu’une bouteille en plastique se décompose intégralement.
  • Si la tendance continue, en 2050 il y aura davantage de produits en plastique à usage unique que de poissons !

 

LE RECYCLAGE, UNE SOLUTION COURT-TERMISTE :

recyclage

Le recyclage ne peut être l’unique solution envisagée. S’il est aujourd’hui présenté comme l’alternative majeure à la pollution plastique, il n’encourage pas pour autant à la meilleure solution possible : moins consommer de plastique !

Qui plus est, le recyclage ne constitue pas une solution de long-terme : le nombre maximal de cycles de décontamination est limité et, pour l’heure, le plastique recyclé doit être mélangé à du plastique neuf.

En outre, la filière du recyclage ne permet pas aujourd’hui de capter l’ensemble du gisement de bouteilles plastiques mises en décharge.

  • En France, 480 000 tonnes de bouteilles vides jetées mais seulement 280 000 tonnes sont recyclées.
  • Dans certaines grandes villes comme Paris ou Marseille, 1 bouteille sur 10 seulement est effectivement recyclée !